Newsletter

Abonnez-vous pour connaître les prochaines ventes flash et nouveautés

Catégories

Femme enceinte et huiles essentielles

Les huiles essentielles, c’est autorisé ou pas ?

Par mesure de précaution, on utilise très peu d’huiles essentielles durant la grossesse et pendant l’allaitement. La plupart des futures mamans préfèrent même s’abstenir d’en utiliser, ne sachant pas exactement quelles huiles sont sans danger pour leur bébé. Risque d’allergie, de malformation fœtale (au premier trimestre), voire de fausse couche, certaines recommandations sont alarmantes. S’il est vrai que plusieurs HE sont à bannir, quelques-unes sont bénéfiques et se révèlent même très efficaces pour soulager naturellement les maux de la grossesse.

Un petit point s’impose donc pour éclaircir les esprits. Alors, pendant ces neuf mois, quelles huiles peut-on utiliser sans risque et de quelle façon ?

femme enceinte et aromathérapie

Les précautions à prendre

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il vaut mieux éviter de les utiliser lors des 3 premiers mois, par mesure de précaution. À partir du 4e mois de grossesse, certaines huiles (citées plus bas) peuvent être utilisées, mais il ne faut évidemment pas en abuser ni en faire un usage quotidien prolongé (5 jours maximum en cas de traitement). S’agissant d’essences certes naturelles, mais très concentrées, leur action n’est pas sans incidence sur l’organisme.

 Enceinte, les huiles essentielles s’utilisent exclusivement en massage localisé (en les mélangeant systématiquement avant application à une huile de massage végétale ou à un lait corporel hydratant neutre) ou en diffusion atmosphérique selon les recommandations sur l’emballage ou la notice (en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien). Voir comment choisir son diffuseur d'huiles essentielles.

 De manière générale, évitez d’appliquer des HE sur votre ventre, cette zone étant trop proche de bébé.

 Il existe quelques huiles très douces et sans contre-indication pour les futures et jeunes mamans. Choisissez-les bio et 100 % naturelles et, dans tous les cas, pensez à faire un test cutané au préalable dans le creux du coude afin de parer à tout risque d’allergie. Si aucune réaction ne se manifeste dans les 24 heures, allez-y !

 

Quelle huile pour soigner quoi ?

- Utilisée en massage, l’huile essentielle de lavande permet de soulager les crevasses liées à l’allaitement. En diffusion, elle favorise la détente, combat le stress et a une action anti-infectieuse.

- Un massage localisé à base d’huile essentielle de bois de rose est efficace pour adoucir la peau et calmer les démangeaisons.

- En diffusion, l’huile essentielle de ravintsara combat les virus, mycoses et parasites. Elle renforce le système immunitaire.

- Appliquée sur la peau, l’huile essentielle de ciste soulage les crevasses et aide les plaies à cicatriser.

- L’huile essentielle de citron soulage les problèmes digestifs, les nausées et stimule la circulation sanguine. Elle est déconseillée en massage mais peut s’utiliser en diffusion.

- L’huile essentielle de rose musquée prévient les vergetures et aide à cicatriser si elle est utilisée en massage.

- Riche en oméga-3, l’huile essentielle de germe de blé peut être appliquée sur la peau en prévention des vergetures.

Découvrir la gamme complète d'huile essentielle bio.